P1040916 copie.JPG
P1060849.JPG
nuit-du-conte-2013-1-21.jpg
Arbre de papier.jpg
nuit-du-conte-2013-1-22.jpg
IMGP5411_edited_edited.JPG
nuit-du-conte-2013-1-10.jpg
DSC_3980.JPG
14332201519_b30ef38f4b_b.jpg
IMGP4391.JPG
IMGP5525.JPG
CLAUDIO_edited.jpg
DSC_4363.JPG
14152267867_821f66e49d_o.jpg
IMGP5517_edited.JPG

Graulhet, 17 septembre, LE TEMPS DE DIRE côté filles : Eva, Céline et Dominique

20h40 : MJC illuminée, les spectateurs patientent avant de pénétrer dans la salle. Sur la petite scène, une contrebasse allongée somnole, un violon dans son lit dort sans ronfler, la flûte git au sol.

21h : Le public arrive encore. La salle se remplit.

Les trois collecto-conteuses entrent en scène. Le noir les habille. Juste quelques petits bouts de tissu colorés… La contrebasse se réveille, la flûte s’envole.

Déjà nous sommes à Brousse. Là où elles étaient hier, là où elles ont ouvert tout grand leurs oreilles et leur cœur. Ce soir, elles nous racontent. Le mariage où on a mangé des asperges, celui qui devait avoir lieu en Août pour la tante qui revenait pendant les vacances. Les Aveyronnais installés à Brousse. L’école de la Vie, la Mongolie à vélo, un champ de patates à partager. Les Aveyronnais installés à Brousse. Un téléphone qui fait barrage… Les oies qu’on ne tuera pas, la couture des vestes de pompier en cuir lourdes à manipuler, le train de porte-monnaie qu’il a fallu coudre pour les payer études du petit. Les Aveyronnais venus à Brousse. Le banc de devant qui ne sert plus, le soit disant progrès, les moutons qu’il faut garder, le vent dans les feuilles, le chien qui comprend tout…

Des rencontres de la veille, Eva, Céline et Dominique mettent en scène des morceaux de Vie. Morceaux doublement choisis, transmis avec un grand respect. Leur amour de l’autre est perceptible dans leurs mots, leurs sourires, leurs intonations. Et puis elles réussissent à faire tout cela avec humour. Le public serré sur les gradins apprécie. Les applaudissements nourris en attestent.

Pour les petits bouts de tissu colorés, il s’agit d’un jeu broussien. Y’a des couleurs, des loups, des cochons. Les cochons peuvent tomber dans la marmite, mais le loup peut aussi être cuit… Le mieux, c’est de leur demander, moi j’ai pas tout compris.

Mesdames, grand MERCI pour cette belle soirée. Vous faites là un très bel ouvrage !

Paz


Infos Récentes
Archive
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Contactez-nous

RaconTarn 
10 avenue Aspirant Buffet 
816000 Gaillac

Code APE: 9001Z

contact@racontarn.fr

Crédits

Webdesign : RaconTarn
© Photos tous droits réservés:
Sauf mentions contraires, les droits des photographies présentées sur le site sont la propriété exclusive de RaconTarn, d'un de ses adhérents ou partenaires.

Newsletter

Suivez-nous

  • Facebook Black Round